Les arbres de nos contrées

L'association Bouaine Patrimoine a préparé l'exposition "Les arbres de nos contrées" dans le cadre de la semaine d'Octobre Culturel 2000.
Chaque arbre a fait l'objet d'une présentation sous la forme d'une partie de 50 centimètres du tronc avec une coupe nette, une fiche descriptive et des photos des feuilles et des fruits.

Vous n'aurez pas maintenant le contact avec le bois, mais les explications fournies pour chaque essence vous permettront de les reconnaître dans vos promenades et d'utiliser leurs vertus.

 

Pour suivre le cheminement de l'exposition originale, passer directement à l'introduction.

Sinon, cliquer sur le nom de l'arbre de votre choix pour composer votre exposition personnelle.

L'ajonc
L'alisier
L'aubépine
L'aulne
Le bouleau
La bourdaine
Le buis
Le charme
Le châtaignier
Le chêne pédonculé
Le chêne sessile
Le chêne vert
Le chèvrefeuille
Le cormier
Le cornouiller mâle
Le cornouiller sanguin
L'églantier
L'érable champêtre
L'érable sycomore
Le fragon
Le frêne
Le fusain
Le genêt
Le gui
Le hêtre
Le houx
Le laurier sauce
Le lierre
Le marronnier
Le merisier
Le néflier
Le nerprun
Le noisetier
Le noyer
L'orme
Le peuplier
Le peuplier tremble
Le pin pignon
Le platane
Le prunellier
Le robinier
La ronce
Le saule
Le sureau
Le tilleul
Le troëne

Retour au menu

 

Introduction à l'exposition

Les 2 tempêtes de décembre 1999 ont semé le désespoir chez les propriétaires forestiers et cela se comprend aisément.

Plus complexe à saisir a été l'émotion de nombreux français, citadins en tête, qui n'avaient pourtant aucuns soucis de revenus évanouis.

Ces hommes et ces femmes se sont sentis orphelins de "leurs arbres", c'est d'un sentiment d'appartenance qu'il s'agit, de la conviction que les arbres nous relient à quelque chose.

Est-ce la magie de l'arbre, celle bucolique d'un être qui vit sa vie, qui grandit lentement et meurt très vieux (Peut-être l'envie-t-on). L'arbre nous repose, il nous abrite, créé de l'ombre, découpe la lumière et fait le paysage. Un havre de paix dans un monde stressant.

Est-ce la mythologie où les arbres apparaissent comme les "agents privilégiés de la communication entre les 3 mondes ; les souterrains abysses, la surface de la terre et le ciel, et constituent ainsi les manifestations par excellence de la présence divine ?" (Jacques BROSSE- La mythologie des arbres)

Le poète ne dit pas autre chose quand il affirme :

-"Ecoute bûcheron, arrête un peu le bras

-Ce ne sont pas des bois que tu jettes à bas"

Est-ce l'histoire, où l'arbre relie les générations. Certains d'entre eux ont abrité nos grands-parents et ils seront toujours là pour accompagner nos petits-enfants. Ils ont assisté aux profondes mutations de la société.

L'homme considère l'arbre qui lui fournit des biens primaires mais il entretient également avec lui des relations mythiques et mystiques.

Nombreuses sont les raisons de respecter les arbres et la plus haute marque de respect n'est-elle pas de les aider et de les connaître plus profondément.

Qui pourra dire que nous nous trompons si nous affirmons que le respect vient de la connaissance ?

CHENE PEDONCULE

QUERCUS ROBUR

Famille des FAGACEES

Robur signifie "fort", allusion à l'apparence de cet arbre.

C'est l'arbre le plus connu, tout a déjà été dit sur le chêne.

C'est un bois très dur et lourd qui peut être travaillé longtemps et facilement.

Il est très recherché dans la construction navale et dans le bâtiment. Les vieilles poutres ou solives en cœur de chêne sont inusables.

Il est également recherché pour la fabrication des meubles.

C'est aussi un bon combustible.

Les glands ont parfois été utilisés grillés pour remplacer le café.

L'infusion de poudre de glands est utile pour redonner de la vigueur et pour lutter contre les douleurs gastriques.

Ses feuilles servent à soigner les plaies et les engelures.

Il peut atteindre 50 mètres de haut et vivre 1000 ans.

Gland avec pédoncule

Retour au début

CHENE SESSILE (CHENE ROUVRE)

 Sessile signifie que les fleurs et les glands ne sont pas portés par des pédoncules.

Il peut vivre entre 500 et 800 ans, mais c'est vers 200 ans qu'il atteint sa maturité.

Il est très recherché pour ses qualités dans l'ameublement (meubles et parquets) ainsi que pour la fabrication de tonneaux et pressoirs.

Son bois est capable de donner au vin et à l'eau de vie un bouquet et une odeur exceptionnelle.

En Allemagne, certains chênes sessiles valent près de 100.000 Francs.

Gland sans pédoncule

Retour au début

 

CHENE VERT

 ILEX QUERCUS

 Ce sont les Romains qui lui ont donné son nom latin. Ilex veut dire "persistant".

Il en existe un exemplaire sur la commune.

Son bois très dur est parfois utilisé pour fabriquer les boules en bois ainsi que des traverses de chemin de fer.

Un chêne vert en février

Les feuilles du chêne vert, à ne pas confondre avec celles du houx

Retour au début

 

FRENE COMMUN

FRAXINUS EXCELSIOR

Famille des OLEACEES

FRAXINUS provient probablement du grec frasso, "je clos". Il est très approprié à la confection de haie. Excelsior veut dire "majestueux".

Le bois de frêne est très recherché pour les travaux nécessitant une forte résistance à la flexion, ainsi qu'aux secousses.

Il était très utilisé pour construire les manches d'outils et les arcs.

C'est également un excellent combustible qui "tient" bien le feu.

Depuis très longtemps, il jouit dans la culture populaire d'une forte réputation. Ses feuilles sont diurétiques, antigoutteuses et dépuratives. Elles sont riches en vitamines C et K ainsi qu'en sucres. C'est l'arbre de la longévité.

Avec ses feuilles, on confectionne la frenette qui permet de "nettoyer" le sang à la sortie de l'hiver. DIOSCORIDE: "Ses feuilles pilées en vin amaigrissent peu à peu ceux qui sont trop gras".

Dans certaines régions, il est conseillé de boire une infusion de 250g de feuilles contre les morsures de vipère et d'appliquer leur marc sur la plaie.

En outre, son écorce est tonique et fébrifuge (abaisse la fièvre).

En Angleterre, ses fruits verts (les samares) conservés dans le vinaigre sont utilisés comme condiments.

Cet arbre peut vivre 250 ans et atteindre 40 mètres de haut.

Les bourgeons axillaires vont fleurir

Les bourgeons axillaires sont fleuris

Les bourgeons terminaux donnent naissance aux feuilles

Les fruits : les samares

Retour au début

 

HETRE

FAGUS SYLVATICA

Famille des FAGACEES

Il est également appelé FAYARD ou encore FOYARD.

Son nom vient du grec fagein qui signifie "manger" car les porcs et autres petits animaux de la forêt aiment ses fruits.

Son bois a un grain qui est fin, il est dur et solide de couleur blanc-jaunâtre.

Il est très utilisé en ébénisterie ainsi que pour tous les articles tournés (pieds de chaises, manches).

Il est peu utilisé en charpente car il résiste mal à l'air s'il n'est pas traité.

Ses fruits (faines) sont riches en huile grasse qui était utilisée pour l'éclairage et la fabrication des savons.

Son bois carbonisé et distillé fournit un antiseptique des voies respiratoires.

C'est également un très bon combustible, très calorifique.

Il peut atteindre 30 mètres de hauteur et vivre 300 ans.

La feuille est velue en début de végétation

Les bourgeons pointus caractéristiques

Les cupules renfermant les faînes

Les faînes

Retour au début

 

CHARME

CARPINUS BETULUS

Famille des BETULACEES

Car signifie "bois" et pinus veut dire "tête" car son bois était utilisé pour la fabrication des jougs.

On le rencontre beaucoup en taillis, mais il est également utilisé pour la confection de haies brise-vent aussi bien que décoratives, il supporte bien la taille. Il se contente des sols pauvres ou dégradés.

Son bois est blanc, lourd, dur et homogène. Il est difficile à travailler mais il était autrefois utilisé pour fabriquer les jougs, les roues et les engrenages.

Comme le bouleau, il servait à étayer les galeries de charbon.

Son pouvoir calorifique est excellent et c'est avec son bois que l'on fabriquait le charbon de bois. Le bûcheron le débitait en "charbonette" ou en "moulée" selon sa grosseur et était expédié vers les fours. Autrefois, le charbon se faisait directement dans les bois.

Sa hauteur dépasse rarement 20 ou 25 mètres et il peut vivre 100 ou 150 ans.

Les fruits (akènes) composés de bractés

 

Le charbon de bois

Le charme qui possède un pouvoir calorifique élevé est une des essences les plus utilisées pour obtenir le charbon de bois. Le chêne l'est à un degré moindre.

L'arbre est débité en morceaux de 0.70 à 0.80 m. de long et qui ne dépassent pas 0.20 m. de diamètre.

Jadis, en forêt même, ces bois étaient empilés en cône ou en pyramide et recouvert d'une bonne épaisseur de terre avec seulement une cheminée à la partie supérieure. Le bois ne doit pas brûler avec dégagement de flammes mais se consumer lentement à l'abri de l'air. La combustion incomplète permet de produire le charbon comme résidu.

Maintenant, le charbon est produit par pyrolyse dans les fours électriques.

Le charbon n'est pas seulement utilisé dans les barbecues mais également comme filtre dans l'industrie chimique.

Retour au début

 

ERABLE CHAMPETRE

ACER CAMPESTRE

Famille des ACERACEES

Son nom acer vient du latin et signifie "dur", "âpre".

Son bois de couleur jaune, brun clair est effectivement dur.

Il existe plusieurs variétés d'érables (sycomore, plane, etc…). C'est le champêtre qui domine chez nous.

Il était très utilisé dans les haies car il supporte bien la taille, même sévère.

C'est également un bon combustible.

Il est utilisé en menuiserie et très recherché pour certains instruments de musique.

Le grand luthier STRADIVARIUS utilisait un chevalet en érable pour soutenir les cordes de ses violons.

Il peut atteindre 15 ou 20 mètres de hauteur et vivre 200 ans.

Les fleurs et la naissance des fruits

Les fruits (samares) à maturité

La symphonie des couleurs

Retour au début

 

ERABLE SYCOMORE

ACER PSEUDOPLATANUS

C'est avec son bois que l'on fabrique principalement les instruments à cordes, alto, violons ainsi que les queues de billard.

Les fruits

Retour au début

 

 

L'ORME

ULMUS

Famille des ULMACEES

Ulmus signifie probablement "croître, surgir" en référence à certains ormes qui produisent beaucoup de surgeons.

Il existe plusieurs familles d'ormes.

 

ORME CHAMPETRE
encore appelé ORME ROUGE ou ORMEAU

Il est malheureusement très atteint par la graphiose due à un champignon (Ophiostoma Ulmi) transmis par un coléoptère qui vit sous son écorce.

Il produit de nombreux surgeons ce qui peut s'avérer très ennuyeux. Il peut vivre de 4 à 500 ans.

 

ORME DE MONTAGNE

Il ne se développe pas seulement en montagne.

Il est moins touché par la graphiose et il ne drageonne pas (pas de surgeons).

Il vit peu longtemps, 100 ans environ. Le bois de cet orme est brun, rougeâtre, dur, résistant et durable dans l'eau.

Naguère, ce bois était utilisé pour réaliser des conduites d'eau souterraines.

De nos jours, il est utilisé pour fabriquer des quilles de bateau et des brise-lames.

Ses branches flexibles étaient utilisées comme badines et une coutume affirme que cela portait chance aux jockeys qui s'en servaient.

Hormis pour quelques hybrides et quelques familles, l'orme est un arbre dont les fleurs et les fruits apparaissent avant les feuilles.

Il peut atteindre 30 ou 40 mètres de haut.

Les fleurs en glomérules

Les fruits (samares)

Son feuillage embellit nos automnes

Certaines souches produisent du liège

Retour au début

 

AULNE GLUTINEUX

ALNUS GLUTINOSA

Famille des BETULACEES

Le nom de l'espèce glutinosa vient du latin et signifie "visqueux". Au printemps, les bourgeons et les feuilles s'enduisent d'un vernis collant.

Dans la région, on lui donne également le nom de VERGNE.

Les strobiles ovales, très caractéristiques, renferment les fruits sous forme d'akènes. Un petit oiseau jaune, le tarin, aime bien ces grains.

Ses racines se comportent de nodosités qui les rendent aptes à fixer l'azote de l'air.

On le rencontre au bord des ruisseaux.

Son bois devient très dur au contact de l'eau. Pour cette raison, il fait d'excellents poteaux et était très recherché pour la construction de pilotis.

Comme l'aulne blanc, il est utilisé pour fabriquer les sabots ainsi que des jouets.

Cet arbre peut atteindre 25 mètres mais ne vit pas plus de 100 ans.

Les fleurs

Les strobiles

Retour au début

 

ROBINIER (FAUX ACACIA)

ROBINIA PSEUDOACACIA

Famille des LEGUMINEUSES

Son nom vient de ROBIN, jardinier d'Henri IV et de Louis XIII qui a obtenu en 1601 les graines de cet arbre en provenance d'Amérique.

Comme toutes les légumineuses, ses racines comportent des nodosités qui captent l'azote du sol.

Il supporte bien la pollution, de ce fait on le trouve souvent en ville. Naguère, au temps des trains à vapeur, il était planté le long des voies ferrées.

Ses fleurs très odorantes et nectarifères sont visitées par les abeilles. Leur miel est fluide, clair et parfumé.

Son bois dur et résistant est employé pour fabriquer les piquets et les douves de tonneaux.

C'est un assez bon bois de chauffage.

Attention, à dose élevée, l'écorce, les graines et les feuilles sont toxiques.

Seules les fleurs peuvent être utilisées. Elles sont antispasmodiques, calmantes. Leur infusion est recommandée contre les maux de tête.

Elles peuvent entrer dans la composition d'excellents beignets et les salades de fleurs de Robinier sont également très prisées.

Cet arbre peut mesurer 20 à 25 mètres et atteindre 500 ans.

Les fleurs

Les fruits (gousses)

Retour au début

 

BOULEAU BLANC

BETULA PENDULA

Famille des BETULACEES

Betula signifie "arbre" et Pendula veut dire "pendant".

Ses branches primaires sont montantes mais les secondaires sont plus fines et pendantes.

Son bois ligneux, dur, est difficile à fendre. Son pouvoir calorifique est élevé, c'est un bon combustible.

Peu utilisé en menuiserie. Dans les pays nordiques, il est employé à fabriquer des skis ainsi que certains ustensiles de cuisines.

Naguère, en France, il était très utilisé pour fabriquer les étais destinés à construire les galeries dans les mines de charbon.

Ses petites branches étaient utilisées pour constituer des balais de ferme.

Son écorce est utile pour la fabrication de petits objets artisanaux.

C'est aussi un arbre de décoration.

La sève de son tronc entre dans la composition des lotions capillaires.

Son bois distillé produit une huile employée contre les affections de peau.

Ses feuilles sont utilisées dans le traitement de la goutte. Elles sont dépuratives et diurétiques.

Il peut atteindre 30 mètres de haut et vivre 100 ans.

Le bouleau

Les fleurs mâles

Retour au début

 

PRUNELLIER

PRUNUS SPINOSA

Famille des ROSACEES

Autre nom: EPINE NOIRE

Son nom latin indique que les branches se terminent par une épine.

En fait, on trouve des épines un peu partout sur les branches et elles sont souvent des rameaux qui n'ont pas pu se développer.

Ses épines qui peuvent être dangereuses lui confèrent un rôle important pour la protection des oiseaux qui y font leurs nids.

C'est un arbre qui fleurit avant que n'apparaissent les feuilles.

Son bois dur et résistant n'est pratiquement jamais utilisé vu ses dimensions réduites.

Cependant, il est remarquable de constater que le nom de cet arbre revient souvent dans les rites magiques ou ésotériques. Certains prétendent que ses rameaux servent à expulser les mauvaises vibrations et que son bois procure d'excellentes baguettes de divination.

Plus terre à terre, ses fleurs ont des propriétés laxatives, diurétiques et dépuratives (goutte - obésité).

Par contre, ses fruits riches en tanins (avant les gelées) ont une action contre la diarrhée.

L'écorce est utilisée en gargarisme et une infusion des feuilles est recommandée en cas de refroidissements.

Toutefois, tous ces organes sont riches en acide cyanhydrique toxique, ce qui interdit le surdosage.

Après les gelées, les fruits sont appréciés en liqueurs, voire en confitures ou en compotes.

Mais nous connaissons surtout les liqueurs faites à partir des pousses de l'année, récoltées en mai, lorsqu'elles deviennent légèrement rouges.

C'est un arbre qui dépasse rarement 3 mètres de hauteur et qui peut vivre environ 80 ans.

Les fleurs

Les prunelles

Retour au début

 

AUBÉPINE

CRATAEGUS OXYACANTHA

Famille des ROSACEES

CRATAEGUS signifie "qui donne de la vigueur aux chèvres"

OXYACANTHA vient de oreus qui veut dire "pointu"

et de Akantha qui signifie "épine"

autres noms : SENELLIER ; EPINE BLANCHE

Longtemps avant notre ère, à Athènes durant les repas de noces, les invités portaient une branche d'aubépine, source de bonheur et de prospérité des époux. A Rome, on attachait de l'aubépine aux berceaux des bébés pour les protéger des mauvais sorts.

On pense que c'est l'aubépine qui aurait servi à tresser la couronne du Christ. C'est pour cette raison qu'en Bourgogne les mères portent leur enfant malade devant une haie fleurie car elles pensent que leurs prières monteront mieux au ciel.

C'est aussi pour cette même raison qu'en Normandie et en Bretagne, on affirme que la foudre épargne l'aubépine et la maison qui en est ornée.

Les fruits appelés Cenelles sont très recherchés par les oiseaux durant l'hiver. On peut également en faire de la compote ou de la confiture.

Le bois n'est pas utilisé car le tronc se tord considérablement et l'aubépine n'atteint pas des dimensions exploitables.

Toutefois elle était très utilisée pour délimiter les propriétés.

Cependant les fleurs, leurs extrémités principalement, sont très riches en flavones, ce qui en fait un bon tonicardiaque. Son action est également importante sur la dilatation des coronaires et elle peut diminuer la tension artérielle.

En outre, c'est un anxiolytique qui réduit la nervosité et l'anxiété.

Cette plante peut vivre 3 ou 400 ans, mais ne mesure pas plus de 5 ou 6 mètres de haut. Malheureusement, elle est victime du "feu bactérien".

Dicton de Pecheu: "Quand l'aubépine est en fleurs (mai), l'anguille bouge.

L'arbuste

Les fleurs

Les fruits appelés cenelles

Retour au début

 

BUIS

BUXUS SEMPERVIRENS

Famille des BUXACEES

Les jardins des monastères possédaient des buis qui servaient comme dépuratif et purgatif.

Ils étaient également utilisés contre les dartres, la goutte et les rhumatismes.

L'homéopathie en fait une essence.

Il ne doit pas être utilisé en dose trop élevée.

La dureté de son bois et son feuillage persistant l'ont fait associer à l'immortalité. C'est lui que l'on utilisait le dimanche des Rameaux.

La dureté, l'homogénéité, la finesse et la texture de son bois le font rechercher pour les objets tournés et nécessitant un polissage parfait.

Il est utilisé pour la fabrication de pipes, de jeux d'échecs et de certaines clarinettes.

Il est également recherché pour la gravure.

En outre, grâce à sa bonne sonorité, il était utilisé pour fabriquer les premiers stéthoscopes obstétriques (rudimentaires).

Il pousse lentement mais peut atteindre 7 ou 8 mètres lorsqu'il est plusieurs fois centenaire.

Les fleurs

A maturité, les graines sont projetées à 2 à 3 mètres

Retour au début

 

FUSAIN d'EUROPE

EUONYMUS EUROPOEUS

Famille des CELASTRACEES

Le mot euonymus vient du grec et signifie "bon nom".

Le nom français FUSAIN vient probablement du fait que l'on utilisait son bois pour fabriquer les fuseaux qui servaient à filer la laine.

On utilisait également son bois pour fabriquer diverses instruments de filatures.

Dans son écorce et dans ses racines on retrouve de grandes quantités de gutta-percha. C'est une substance qui ressemble au caoutchouc.

Son bois blanc jaunâtre, compact et dur est apprécié en marqueterie.

Son bois carbonisé fourni les crayons à dessin (dessin au fusain).

Malheureusement, toutes ces portions renferment des alcaloïdes et des glucosides toxiques.

Au printemps, son feuillage est souvent attaqué par une teigne. Cela est dommage, car à l'automne il prend une splendide couleur rougeâtre.

Il atteint 5 ou 6 mètres de haut et vit environ 50 ans.

Il aide la nature à se faire belle

Les fruits

Retour au début

 

PEUPLIER

POPULUS

Famille des SALICACEES

Il existe plusieurs familles de peupliers.

 

PEUPLIER BLANC

Il n'existe pratiquement pas sur la commune et ne présente pas d'intérêt particulier.

 

PEUPLIER NOIR ET HYBRIDE

Il est très présent chez nous. Son écorce n'est pas forcément noire, seulement un peu plus foncée.

C'est une essence très appréciée. Son bois est tendre, poreux et blanchâtre. Il est utilisé pour la fabrication de pâte à papier, des allumettes ainsi que les cageots d'emballages.

Ses bourgeons desséchés, sont diurétiques et antiseptiques.

Les bourgeons mélangés avec l'écorce(ils doivent bien sûr être travailler en laboratoire) donnent l'onguent populéum, utile dans le traitement des hémorroïdes.

Le peuplier d'Italie est une variété de peuplier noir.

Il peut atteindre 35 mètres et vivre 400 ans sauf le peuplier d'Italie qui vit moins longtemps.

Tronc et feuilles de peuplier blanc

Fleurs mâles du peuplier noir

Retour au début

 

PEUPLIER TREMBLE

POPULUS TREMULA

Famille des SALICACEES

C'est un cousin du peuplier blanc, son tronc est lisse et blanchâtre, très reconnaissable au premier coup d'œil.

La légende veut que les feuilles de ce peuplier tremblent de remords, parce que son bois a fourni la croix du Christ.

Plus sérieusement, le fait que les feuilles bougent d'une manière particulière au moindre coup de vent, vient de la forme du pétiole de la feuille. Au lieu d'être sphérique comme les autres espèces, il est très aplati et long. Cela lui procure moins de force, donc de résistance ; il est très mou.

L'expression "trembler comme une feuille" vient certainement du tremble.

Il dépasse rarement 20 mètres et ne vit pas plus de 70-80 ans.

Une feuille

Retour au début

 

PLATANE

PLATANUS

Famille des PLATANACEES

PLATANUS vient du grec platus qui signifie "ample et large" en faisant référence aux dimensions des feuilles et au port de la partie aérienne.

Le platane qui vit dans nos régions est un hybride issu du croisement de 2 autres platanes.

Il s'adapte aisément à tous les sols et il supporte bien la pollution atmosphérique ainsi que la taille importante dont il est l'objet.

En été, il déploie toute sa splendeur par son feuillage et en hiver, sa ramure étalée et son écorce caractéristique embellissent le paysage urbain. De fait, il assure surtout un rôle esthétique dans nos villes. Les poils des capitules peuvent provoquer des allergies.

Il possède quelques vertus thérapeutiques connues depuis très longtemps.

Le platane peut atteindre 40 mètres de haut et vivre plus de 300 ans.

Les fruits

Retour au début

 

NOYER

JUGLANS REGIA

Famille des JUGLANDACEES

REGIA vient du latin regius qui signifie "royal" et indique l'importance de cet arbre comme producteur de bois et de fruits.

Déjà connu sous l'Antiquité, il était l'arbre dédié au Dieu JUPITER. Il a probablement été importé en France à l'époque gallo-romaine.

Cet arbre est peu sociable et tolère difficilement les plantes poussant sous lui.

On interdit également de se mettre sous l'ombre du noyer.

Dans les 2 cas, cela est peut-être dû à sa frondaison épaisse qui provoque une fraîcheur trop importante.

C'est un bois très recherché en menuiserie du fait de sa couleur brun foncé, lourd et comportant des veines.

Le brou de ses fruits est très riche en tanin et est utilisé pour tanner les peaux.

On l'utilise également pour fabriquer des liqueurs et colorer certains alcools.

Ses graines sont comestibles et très employés en confiserie. Elles renferment 50 à 60% d'huile. L'huile qui en est extraite est extrêmement "fine" et très apprécié par les gourmets. Elle est également utilisée dans l'industrie des peintures et des couleurs à l'huile.

Ses feuilles sont également recherchées pour soigner certaines maladies de peau.

Ce que nous consommons (cerneaux) représente la graine du fruit, appelé noix (c'est comme s'il s'agissait des pépins d'une pomme).

Le noyer peut atteindre 30 mètres et vivre 2 à 300 ans voire 600 ans dans certains cas.

Inflorescence mâle

Naissance des petites noix

A maturité, la bogue libère la noix

Retour au début

 

CHATAIGNIER

CASTANEA SATIVA

Famille des FAGACEES

Son nom vient sans doute de Kastanis, ville Antique du Pont (Asie Mineure) où Pline l'Ancien affirme qu'il y était abondant.

A l'état sec, la châtaigne est un très bon aliment, riche en glucides (70%). Le châtaignier était jadis dénommé : l'arbre à pain.

Son écorce et son bois sont très riches en tanins.

Son bois est résistant et élastique.

Ces diverses qualités font que le châtaignier est recherché pour la confection de barriques (douves et cercles).

Il est très utilisé pour fabriquer des pieux. Anciennement, il était utilisé pour construire des conduites d'eau.

Les jeunes pousses sont recherchées pour fabriquer les anses et les armatures de paniers.

Les plus fortes, fendues en lamelles (éclisses), pourront être tressées pour concevoir des paniers et des corbeilles.

En revanche, c'est un mauvais combustible qui produit des pétillements intempestifs.

Il peut atteindre 30 mètres de haut et une énorme longévité, on parle de 2000 ans!! Sur les pentes de l'Etna, en 1872, l'âge d'un châtaignier était estimé à 3500 ans!

Fleurs mâles

Apparition des bogues

Fruits (akènes) appelés châtaignes

Retour au début

 

CORMIER

SORBUS DOMESTICA

Famille des ROSACEES

La pulpe des fruits est astringente car elle contient une grande quantité de tanin.

Ses fruits sont délicieux, mais pour être consommés, ils doivent être de couleur marron.

Autrefois, ils étaient fermentés avec leurs graines pour obtenir une boisson qui ressemblait au cidre.

De nos jours, il arrive que ces fruits soient mélangés au pressage des pommes pour éclaircir le cidre, lui donner plus de goût et lui assurer une meilleure conservation.

Son bois est intéressant en menuiserie car il est veiné, compact et il peut devenir luisant quand il a bien vieilli.

Il peut vivre 500 ans.

Fleurs

Fruits (cormes)

Retour au début

 

ALISIER TORMINAL

SORBUS TORMINALIS

Famille des ROSACEES

TORMINALIS vient du latin Tormen qui signifie "colique", cette plante était employée contre la dysenterie.

Ses petits fruits dénommés alises ou alosses, de la taille d'une petite cerise ne sont consommables que blet.

Quelquefois, ces fruits étaient distillés pour donner une eau de vie d'assez bonne qualité. De nos jours, ils ne sont appréciés que par les oiseaux.

Le bois de l'alisier torminal est lourd et compact. Il est adapté aux travaux de tournage et d'ébénisterie.

C'est un arbre qui peut atteindre 20 mètres et vivre environ 100 ans.

Fleurs

Fruits appelés alises

Retour au début

 

MERISIER

PRUNUS AVIUM

Famille des ROSACEES

Son nom avium vient du latin qui signifie "oiseaux" sans doute parce que les oiseaux sont très friands des fruits de cet arbre.

Certains affirment que les hommes préhistoriques mangeaient déjà des merises puisqu'on retrouve des noyaux fossilisés dans les cités lacustres.

Les merises peuvent être utilisées contre la toux.

Leur distillation produit une liqueur aux vertus digestives.

Son bois a une grande valeur en ébénisterie. Il est souvent "déroulé" afin d'être utilisé en placage. Beaucoup d'armoires ou commodes sont recouvertes d'une pellicule de merisier.

Il mesure entre 15 et 18 mètres et vit une centaine d'années.

Fleurs

Retour au début

 

SAULE

SALIX

Famille des SALICACEES

Le nom SALIX vient du celte SAL LIS qui signifie "près de l'eau" en raison de l'affinité et de la nécessité pour cet arbre de vivre en des lieux humides.

Il se multiplie bien par bouturage.

Son bois est peu utilisé sauf en ce qui concerne le saule blanc utilisé quelquefois dans la confection des parquets.

Par contre l'écorce est utilisée en herboristerie.

A propos de la Théorie des signatures:

Un botaniste émit l'hypothèse d'une corrélation entre le lieu de vie des plantes et leurs propriétés médicinales. Ainsi les saules qui poussent les "pieds" dans l'eau pourraient soigner les "pieds mouillés" c'est à dire les refroidissements, la fièvre, la grippe et les douleurs articulaires. Cette théorie se vérifie en ce qui concerne le saule. On découvrit que l'écorce était riche en salicoside. Ce dérivé salicylé est anti-inflammatoire, antipyrétique (abaisse la fièvre) et calme les douleurs articulaires. A partir de cela, on a pu fabriquer l'ester acétylsalicylique, principe actif de l'aspirine.

Les saules peuvent atteindre 20 mètres(saule blanc) ou pas plus de 15 mètres(saule marsault). Ils vivent environ 100 ans. Le saule marsault dépasse rarement 50 ans.

L'osier qui est utilisé dans nos régions pour réaliser les paniers est également un saule, plus exactement le saule pourpre.

Le saule pourpre (osier)

Les feuilles du saule gris

Les fleurs mâles

Les graines laiteuses

Retour au début

 

MARRONNIER COMMUN

AESCULUS HIPPOCASTANUM

Famille des HIPPOCASTANACEES

Son nom vient de hippos qui signifie "cheval" et de kastanon qui veut dire "marron" car en Turquie les chevaux atteints de problèmes respiratoires étaient soignés avec les fruits de cet arbre.

Les marrons étaient également broyés et utilisés pour engraisse le bétail.

Son écorce avait des propriétés fébrifuges (fait baisser la fièvre ).

Cet arbre est utilisé comme arbre de décoration. En dehors de cela son bois n'a pas de valeur commerciale sauf pour faire de la Pyrogravure.

Il atteint 30 ou 35 mètres et peut vivre 300 ans.

Fleurs

Bourgeon

Capsules épineuses renfermant la graine (marron)

Retour au début

 

BOURDAINE

 FRANGULA ALNUS

 Famille des RHAMNACEES

 Le nom latin Frangula signifie "rompre", faisant allusion à la fragilité du bois.

Le bois de la bourdaine se compose d'un aubier jaunâtre et fin, alors que le duramen est plutôt rougeâtre.

Ce bois est très utilisé pour des travaux de tournage, notamment pour des jouets. Les troncs les plus gros étaient aussi utilisés pour faire des douves de tonneau.

Il peut également donner un très bon charbon, autrefois utilisé pour faire la poudre à fusil.

La particularité de son écorce est d'être recouverte de nombreuses lenticelles blanches.

De l'écorce peuvent être extraites des teintures naturelles (jaune et marron). Des glucosides de son écorce entrent également dans la composition des laxatifs.

Ces petits fruits noirs sont toxiques. Avant 1936, avec son bois bien sec, il était possible de fabriquer des petits fagots d'une vingtaine de centimètres que l'on trempait aux deux extrémités dans du soufre et cela procurait de bonnes allumettes.

Cet arbre mesure de 4 à 6 mètres et peut vivre 150 ans.

Tronc jeune aux lenticelles caractéristiques

Fruits à divers stades de maturité

Retour au début

 

NERPRUN

RHAMNUS CATHARTICUS

Famille des RHAMNACEES.

NERPRUN vient du latin Niger Prunus qui signifie "Prunier noir".

C'est un arbuste qui dépasse rarement 5-6 mètres de haut et qui est très présent chez nous à l'état naturel.

On peut le confondre facilement avec la bourdaine qui est de la même famille. Pourtant on les rencontre rarement dans les mêmes zones. Sur la commune, le nerprun est plus au sud et la bourdaine au nord.

Il s'en distingue également par la forme des nervures et par le fait qu'il possède une épine à l'intersection des branches. Pour cette raison, il est également appelé EPINE de CERF.

L'écorce est plus jaune rougeâtre et n'a pas la même odeur que la bourdaine qui est plus blanchâtre.

Les pieds femelles du nerprun porte des fruits noirs qui ont un pouvoir laxatif très important, dont le nom CATHARTICUS est tiré et qui signifie : "qui purifie".

En outre, ses fruits fournissent une couleur très prisée des aquarellistes.

Jadis, on extrayait un colorant à tissu de son écorce.

Au cours de l'âge de fer, son bois, très calorifique, facile à récolter, était destiné à la fusion des métaux.

Actuellement, il est recherché pour la marqueterie et la fabrication de cannes.

Il peut vivre 100 ans.

Nerprun avec son épine

Fruits très laxatifs

Retour au début

 

CORNOUILLER MALE

CORNUS MAS

Famille des CORNACEES

Le nom CORNUS vient sans doute du latin cornum, qui veut dire "corne" en raison de la dureté de son bois.

C'est PLINE L'ANCIEN qui lui a donner le nom de MAS pour le distinguer du cornouiller sanguin.

Dans son milieu naturel il est plus développé que les autres cornouillers.

Dans notre région, il est pratiquement absent. Le spécimen présenté provient d'un parc privé de Rocheservière, et fait assez rare cette année, il possède de magnifiques fruits.

Si le bois de cet arbre est très dur, il est en même temps très élastique, homogène et lourd.

Autrefois il remplaçait les engrenages en métal. Il servait également à fabriquer des manches d'outils, des fourches et des dents de herse.

Les romains l'utilisaient pour fabriquer les javelots.

Ses fruits, les cornouilles, peuvent être consommés frais ou en confitures. Ils n'ont pas très bon goût. Cependant les graines de ces fruits donnaient une huile utilisée en cosmétique ou encore utilisée dans les lampes à huile.

Ce petit arbre de 5 ou 8 mètres peut vivre 100 ans et ne se rencontre à l'état naturel que sur les terrains très calcaires.

Fleurs

Fruits (cornouilles)

Retour au début

 

CORNOUILLER SANGUIN

CORNUS SANGUINEA

Celui-ci se rencontre fréquemment en petits bosquets d'arbrisseaux. Il est reconnaissable à sa couleur rouge qui lui vaut son nom.

Il n'a pas d'utilisation particulière hormis la confection de manches pour petits outils (naguère les massettes pour casser les pierres). Il était également utilisé pour fabriquer des cages à lapins ou à poules.

On l'appelle également Cornouiller femelle.

Il est très présent dans notre région et il peut atteindre des tailles respectables.

Il ne vit pas plus de 50 ans.

Fleurs

Fruits

Retour au début

 

PIN PIGNON

PINUS PINEA

Famille des PINACEES

Autres noms : PIN PARASOL, PIN PINIER

Son bois rougeâtre et léger résiste bien à l'humidité. Il est employé dans la construction de navires et de traverses de chemin de fer.

Il est également utilisé pour la production de cellulose dans l'industrie du papier.

Les romains utilisaient les pignons pour aromatiser le fromage alors que les grecs les consommaient comme aphrodisiaques.

Ces pignons sont nutritifs et calorifiques, ils contiennent 45% d'huile, et 5% de sucres. Après quelques semaines, ils deviennent indigestes.

Cet arbre peut atteindre 30 mètres et vivre 250 ans.

Tronc

Pignes (pommes de pin) avec leurs graines (pignons)

Retour au début

 

NEFLIER

MESPILUS GERMANICA

Famille des ROSACEES

MESPILUS vient probablement du grec mesos qui signifie "demi" et pilos qui veut dire "balle" pour indiquer la forme des fruits.

Ses fruits ne sont comestibles que tardivement, vers la fin de l'automne et si possible après quelques gelées. Leur aspect n'est pas engageant, par contre leur saveur est fine et délicate, ses fruits sont excellents.

Ils constituent un remède contre les troubles intestinaux.

Les feuilles et l'écorce sont utilisées pour le tannage.

Son bois qui est dur fournit un charbon de bonne qualité et est également utilisé pour les travaux de tournage (petits objets).

Dans nos régions il est également appelé MELIER et a donné son nom à certain village (MEILLERAIE)

La durée de vie de cet arbre est de 50 à 80 ans.

Fleurs

Fruits sur l'arbre

Fruits au goût délicat et fin

Retour au début

 

SUREAU

SAMBUCUS NIGRA

 Famille des CAPRIFOLIACEES

SAMBUCUS vient sans doute du latin Sambuca, instrument de musique à cordes qui était fabriqué avec le bois de cet arbuste.

NIGRA, en rapport avec la couleur des fruits.

Pratiquement toutes les parties du sureau sont utilisées en phytothérapie :

- Son écorce est diurétique

- Ses fleurs sont utilisées en dermatologie et dans la préparation de collyres

- Ses fruits sont laxatifs et analgésiques

- Ses feuilles qui dégagent une odeur désagréable sont insectifuges

D'autre part, avec ses fruits, il est possible de réaliser de bonnes confitures.

Il semblerait que ses fruits soient toxiques pour les poules.

Son bois comporte une cavité interne importante dans laquelle se trouve la moelle.

En évidant la moelle afin de constituer un tuyau, les enfants fabriquaient des "Petoirs".

Son bois fournit de très bons manches à outils.

Cet arbuste ne dépasse pas 10 mètres de haut et vit environ 50 ans.

Fleurs

Baies (fruits)

Retour au début

 

NOISETIER

CORYLUS AVELLANA

Famille des CORYLACEES

Son nom latin vient du grec koris qui signifie "casque" en référence à l'enveloppe de ce fruit.

On connaît bien les noisettes qui se consomment fraîches ou conservées ou qui peuvent également être séchées pour la confiserie. Elles sont riches en protéines (20%), en graisses (60%) ainsi qu'en calcium, phosphore et magnésium.

Son bois est mi-dur et élastique. Il convient bien pour faire les manches d'outils et les bâtons de marcheurs.

Ses feuilles sont consommées par les moutons et les chèvres.

Il est également appelé COUDRIER, plusieurs noms de lieux en sont dérivés (La COUDRAIE).

Il peut atteindre 7 mètres de haut et vivre durant 100 ans.

Inflorescences mâles

Retour au début

 

HOUX COMMUN

ILEX AQUIFOLIUM

Famille des AQUIFOLIACEES (feuilles piquantes).

Le nom latin Ilex vient de "chêne vert" à cause de la ressemblance des feuilles persistantes. AQUIFOLIUM vient de acutus qui veut dire "pointu" et de folium qui signifie "feuille".

Les fleurs mâles et femelles sont sur des pieds différents. Les fruits rouges n'existent que sur les pieds femelles.

Les fruits rouges sont toxiques, sauf pour les oiseaux qui les consomment en hiver.

Jadis, le houx jouait un rôle important dans le folklore car les fruits avaient la réputation de protéger les maisons.

On plantait du houx à proximité des maisons pour les protéger de la foudre.

Pendant l'Antiquité, les feuilles servaient à protéger la viande salée contre l'attaque des rongeurs.

Avec les feuilles séchées, on fabriquait de la tisane dans un but curatif.

Son bois dur et au grain fin est utilisé pour fabriquer les jeux d'échecs ainsi qu'en marqueterie et pour la gravure.

Ses branches et ses feuilles servaient à fabriquer une sorte de balai qui était fréquemment employé pour chasser les importuns. Ce qui a donné le nom de "Housse-piller", devenu houspiller.

Cet arbre est très recherché pour ses qualités ornementales et de ce fait devient rare.

Il ne mesure guère plus de 10 mètres et peut vivre 300 ans.

Fruits

Retour au début

 

TILLEUL

TILIA

Famille des TILIACEES

Son nom vient du grec Ptilon qui signifie "aile" en référence à la forme à laquelle se rattachent ses fleurs.

C'est un arbre très connu en herboristerie pour les propriétés de ses fleurs. Notamment le tilleul à petites feuilles.

Ses fleurs contiennent de la vitamine C, elles sont également sudorifères, antispasmodiques et diurétiques. Elles sont utilisées contre l'insomnie, les migraines. Elles sont également très mellifères.

Son bois est utilisé en marqueterie et quelquefois pour fabriquer des caisses de résonance car il ne se déforme pas.

Cet arbre peut atteindre 20 mètres et vivre environ 200 ans, dans de bonnes conditions.

Feuille

Fruits servant à réaliser les tisanes

Retour au début

 

LAURIER - SAUCE ou LAURIER - NOBLE

LAURUS NOBILIS

Famille des LAURACEES

Son nom vient sans doute du latin laudo car cette plante était utilisée pour tresser des couronnes lors des célébrations.

Nous connaissons l'expression "Tresser des lauriers" lorsqu'il s'agit de louanger une personne ou encore "Se couvrir de lauriers".

Au Moyen-Age les jeunes docteurs recevaient une couronne garnie de baies de lauriers (BACCA - LAUREA) d'où baccalauréat.

Ses feuilles sont officinales, elles possèdent des propriétés digestives.

Elles sont également utilisées comme arôme en cuisine.

De ses fruits, des huiles et des graisses sont extraites et utilisées en parfumerie.

Son bois blanc rosé est dur, très lourd mais peu durable. Il est cependant utilisé en marqueterie.

Il peut atteindre 8 ou 10 mètres de haut et vivre 100 ou 150 ans.

Fleurs

Retour au début

 

RONCE

RUBUS FRUCTICOSUS

Famille des ROSACEES

S'il n'existe qu'une seule plante qui soit injustement vouée aux gémonies c'est bien la ronce.

C'est en effet une plante maudite, détruite avec frénésie alors qu'elle est au contraire très "intelligente", et généreuse au possible. Elle n'est traitée dans aucun manuel botanique, seuls quelques vrais amateurs de nature lui consacrent livres et expositions.

D'abord, il faut réparer une erreur et ne plus appeler "épine" la ronce. Elle ne possède pas d'épines qui résultent d'une dégénérescence d'un organe interne (prunellier, aubépine) mais elle est pourvue d'aiguillons qui proviennent des productions cellulaires superficielles. Ces derniers peuvent se détacher très facilement.

Un proverbe vendéen nous rapporte ceci : "Dans la ronce, le pain ; dans la fougère, la faim".

Un autre encore : "En terre de bruyère, ne mets pas ta bourse ; en terre de ronce, établis-toi!"

Les vertus de la ronce ne sont plus à démontrer mais à rappeler…

Les vieux paysans savent bien que là où pousse la ronce, la terre est extrêmement fertile et riche alors que la terre de fougère est pauvre et acide. La ronce nourrit la terre en la gorgeant d'humus. En fait, elle accélère sa décomposition.

Les abeilles aiment bien butiner ses fleurs.

Avec les éclisses de ses tiges, on fabrique de nombreux objets artisanaux, et notamment les "guenottes" qui servaient à faire lever le pain : il a été retrouvé des traces de "bourgnes" (4000 ans avant J.C.), genre de jarres pour conserver les fruits et les légumes.

Il faut également citer les bienfaits médicinaux de ses feuilles : utilisés en décoction pour les aphtes dans la bouche ou les inflammations de la gorge.

Enfin, avec ses fruits appelés mûres, il est possible de réaliser de délicieuses confitures. La ronce peut atteindre 5 à 6 mètres de long, mais ne vit pas plus de 3 à 4 ans.

Comme l'a dit Philippe Ecalle : "nous sommes convaincus que l'important c'est la ronce."

Merci à Entrelacs et à P.Bertrand de réhabiliter la ronce.

Fleurs

Fruits

Retour au début

 

EGLANTIER

ROSA CANINA

Famille des ROSACEES

En fait, c'est un rosier sauvage à qui peu de monde porte attention.

Il porte de très belles fleurs au mois de mai et les fruits qui naissent de ses fleurs sont nommés CYNORHODONS.

Ils sont comestibles, notamment l'enveloppe rouge, et sont riches en vitamine C (6 fois plus que l'orange). On peut en faire des tisanes ou de la confiture.

Les Cynorhodons sont couramment appelés "gratte-cul" ; ils contiennent des poils légèrement urticants.

Fleur

Fruits

Retour au début

 

AJONC D'EUROPE

ULEX EUROPAEUS

Famille des PAPILIONACEES ; les Légumineuses

Il pousse sur les landes sèches, surtout en terrain siliceux.

Il a des graines vénéneuses, il peut atteindre 3 mètres.

Il n'a aucune utilité connue. Toutefois en hiver, ou lors des jours de grisaille, il nous offre la gaieté de ses fleurs jaunes puisqu'il fleurit d'octobre à juin.

Naguère, dans les fermes, il était utilisé dans les étables et disposé sous la paille afin de créer un drainage des urines animales.

Retour au début

 

GENET A BALAIS

SAROTHAMNUS SCOPARIUS

Famille des PAPILIONACEES, les légumineuses

Il pousse en terrain acide et sur les coteaux arides, surtout siliceux.

Ses feuilles correspondent à des tiges chlorophyliennes qui lui permettent une adaptation à la sécheresse.

Ses gousses éclatent sous l'effet de la chaleur en projetant des graines.

Il était employé pour confectionner les balais.

De mai à juillet, il nous fait profiter de ses belles fleurs jaunes.

Fleurs

Gousses

Retour au début

 

FRAGON

RUSCUS ACULEATUS

Famille des LILIACEES

Ses feuilles vertes persistantes et ses boules rouges présentes sur les pieds mâles lui confèrent une belle allure.

Sa présence dans les haies indique que celles-ci sont âgées d'au moins 150 ans car la dissémination des graines est très lente.

En pharmacie, il est utilisé comme diurétique et certaines propriétés importantes le font recommander pour favoriser la circulation sanguine.

Fruits

Retour au début

 

GUI

VISCUM ALBUM

Famille des LORANTHACEES

C'est une plante qui pose problème du fait qu'elle parasite les autres arbres. Il est fait obligation aux propriétaires de détruire le gui de leurs arbres.

Comme en toute chose il faut un juste milieu afin de ne pas tomber dans l'excès. Si autour de nous le gui n'existait plus, il manquerait quelque chose à notre environnement.

On le rencontre surtout sur les pommiers et les peupliers, mais également sur de l'érable, de l'aubépine et du noisetier. Sur le chêne, il est très rare, alors que les gaulois, chez qui il était sacré, le recherchaient pour profiter soi-disant de la force du chêne qu'il concentrait.

Au début du siècle, en Vendée, le gui qui poussait sur l'aubépine était utilisé comme potion contraceptive, mais il est ajouté ; sans grande garantie.

Il est recherché pour les décorations du Nouvel An, d'où l'expression "Au gui l'an neuf".

Pour sa dissémination, le gui doit être digéré par l'estomac d'un oiseau. Seuls les pépins contenus dans les fientes peuvent assurer la reproduction du gui. Il semble que la GRIVE-DRAINE soit la seule à apprécier ce genre de fruit.

Une plante envahissante

Fruits

Retour au début

 

LIERRE

HEDERA HELIX

Famille des ARALIACEES

Le lierre n'est pas un parasite, il est capable de se suffire à lui-même.

Cependant, pour certains biologistes, il est considéré comme la seule plante nuisible car en enserrant les arbres pour se cramponner, il finit par les étouffer.

Ses fruits sont toxiques pour les humains, par contre, ils offrent une bonne alimentation pour les oiseaux.

Ses feuilles étaient utilisées par les anciens qui souffraient de rhumatismes. On lui attribuait également des vertus contre les furoncles.

Il peut vivre plusieurs centaines d'années.

Une plante qui étouffe les arbres

Fleurs

Fruits

Retour au début

 

TROENE

LIGUSTRUM VULGARE

Famille des OLEACEES

Son nom vient du latin ligare qui signifie "lier" en raison d'une espèce dont les branches très flexibles étaient utilisées pour lier et ligaturer.

On le rencontre fréquemment à l'état sauvage dans nos haies.

Ses feuilles étaient utilisées en décoction pour calmer les inflammations de la bouche et, de son écorce on extrayait une substance(la siringine) servant de colorant pour la laine.

Ses baies noires peuvent être toxiques.

Il ne dépasse pas 1,5 mètre à 2 mètres.

Fleurs

Fruits

Retour au début

 

CHEVREFEUILLE

 LONICERA XYLOSTEUM

 Famille des CAPRIFOLIACEES

Lonicera vient de LONITZER, médecin botaniste du 16éme siècle qui lui a donné son nom.

Xylon veut dire "bois" et osteon signifie "os".

Son bois est très dur. Pour cette raison, il était utilisé pour fabriquer les crosses de fusil, les tuyaux de pipe, les dents de herse ou encore les navettes des tisserands.

Ses fleurs de couleur crème, très belles, exhalent une odeur forte et délicate. C'est un des parfums les plus subtiles qui existe.

Les grives et les merles se nourrissent de ses beaux fruits rouges qui sont malheureusement très toxiques pour l'homme.

Au début du siècle, les feuilles étaient utilisées pour guérir les cors aux pieds.

C'est un arbrisseau qui ne dépasse pas 3 mètres de haut. Son port est buissonnant, souvent plus large que haut. Il ne vit pas longtemps.

Fleurs

Fruits

Retour au début

BIBLIOGRAPHIE

Merci à tous ceux qui nous ont partagé leurs connaissances.